Snapkin, un outil de scanning en 3D pour les architectes

Snapkin, un outil de scanning en 3D pour les architectes

LOGO HD

Dans ce nouveau guest post, nous allons vous présenter la startup Snapkin. Snapkin est un outil permettant d’obtenir un plan d’architecte et un modèle 3D de tous vos projets d’intérieur en quelques minutes.

Entretien avec Jérémy Guillaume, co-fondateur et dirigeant de Snapkin.

Apéro Chantier Innovation : Pouvez-vous nous présenter Snapkin en quelques mots ?

Jérémy Guillaume : Snapkin est un outil matériel et logiciel qui permet d’obtenir très rapidement tous les métrés, plan 2D et 3D d’un bâtiment et cela de manière entièrement automatisée. Cette technologie développée en interne s’inspire de nombreux domaines (imagerie médicale, astronomie, robotique…) et est basée sur la Kinect de Microsoft.

Snapkin est aujourd’hui composé d’une équipe de 10 personnes et a clôturé en début d’année une levée de fond de 300.000€ pour permettre une sortie de produit fin 2015.

etape4

Comment avez-vous eu l’idée de créer Snapkin ?

Suite à une première société que j’ai créée avant Snapkin, et qui avait pour but de créer un calculateur de volume de mobilier pour les sociétés de déménagement, je testais l’utilisation de la Kinect comme capteur 3D (et donc je calculais les volumes des mobiliers).

Au même moment, ma copine entrait en école d’architecture, domaine pour lequel j’éprouvais un vif intérêt, j’ai donc décidé d’utiliser mon innovation pour créer un outil de mesure pour architecte, et cette idée a plus à l’incubateur de l’école des Mines d’Alès, mais aussi à Microsoft puisque nous avions amorcé un partenariat très tôt dans le projet.

À quel besoin apportez-vous une réponse ? Quels sont les avantages de votre solution ?

« Dessiner des plans en 2D et en 3D prends en moyenne 3 jours de travail contre seulement ½ journée avec Snapkin »

Lorsqu’un architecte travaille sur un projet de rénovation ou de décoration, il doit au préalable prendre toutes les mesures de l’habitat, dessiner les plans en 2D et en 3D, tâche fastidieuse prenant en moyenne 3 jours de travail contre seulement ½ journée avec Snapkin selon la taille du projet. L’avantage général du scanner 3D est aussi de ne plus avoir à revenir sur le terrain pour des erreurs de métrés manuels (télémètre), une mesure manquante… c’est un gain de temps considérable puisque tout le réel est visualisable sans bouger de sa chaise.

Très simplement, quel est votre modèle économique ?

Nous vendons le matériel puis le client paye le traitement et le stockage des données sur le serveur cloud, c’est un coût au mètre carré. Nous avons plusieurs packs d’offre avec une dégressivité des coûts si le client s’engage sur un volume de mètre carré à réaliser sur l’année.

À qui s’adresse votre solution ?

« Notre cible principale sont aujourd’hui les architectes »

Nos principales cibles sont aujourd’hui les architectes qui ne souhaitent pas sous-traiter les relevés, mais aussi les géomètres et bureaux d’étude (surtout en thermique). Nous avons aussi de la demande sur l’immobilier pour tout ce qui est visites virtuelles sur internet de biens existants.

Quels sont les marchés concernés par votre solution ?

Notre cœur de métier étant le traitement de données issues de scanners 3D pour en sortir des objets intelligibles nous intervenons dans les projets de réhabilitations et de rénovations. C’est dans ce domaine que nous avons le plus d’avantages à proposer.

Sur votre marché, quel est votre principal atout ?

« Un de nos atouts est notre équipe de R&D »

Une équipe R&D qui est elle-même en contact avec le client. Nous nous sommes efforcés de toujours avoir quelqu’un de technique sur le terrain quand nous avons réalisé nos tests avec des architectes par exemple. Ce qui permet de mieux appréhender les difficultés que l’on peut rencontrer lors d’un relevé de mesures et de garder les pieds sur terre. L’architecture à quelque chose de très humain, car chaque bâtiment à ses différences et ses complexités et il faut alors que l’on soit capable de s’adapter à chacune de ces réalisations.

Quelle a été l’une des premières problématiques dans votre développement, et comment y avez-vous fait face ?

Trouver des talents dans le domaine de la robotique et du traitement d’image est primordial pour que l’on ait un produit irréprochable. Et recruter des talents quand l’on est une startup c’est compliqué ou trop coûteux. C’est pourquoi au démarrage nous avons donné la possibilité d’être associés à chaque nouveau salarié et c’est ce qui a fortement motivé le choix de travailler chez Snapkin. Nous avons aussi mis en place des processus de recrutement dès le début de la création de la société quitte à prendre plusieurs mois pour trouver un nouveau collaborateur.

Selon vous, quelles sont aujourd’hui les principales problématiques/les principaux enjeux auxquels l’immobilier doit faire face ? Comment Snapkin répond-il à ses enjeux ?

« Un des enjeux du bâtiment aujourd’hui : répondre à la demande de rénovation ou de réhabilitation »

Lorsque l’on sait que sur les 31 millions de logements que compte la France, 18,8 millions ont été construits avant 1975 on comprend que l’un des enjeux du bâtiment aujourd’hui est de répondre à la demande de la rénovation ou de la réhabilitation de ses logements. D’autant plus que l’autre enjeu majeur de ce 21eme siècle est celui de la transition énergétique. L’immobilier neuf répond de plus en plus à cette problématique, mais il faut s’occuper de la rénovation thermique de l’existant pour atteindre l’objectif que s’est donné le gouvernement : diviser par 4 les émissions de CO2 du secteur du bâtiment à l’horizon de 2050.

Avec la révolution numérique, nous disposons pour la première fois des moyens technologiques pour bâtir cette architecture 2.0. L’outil SNAPKIN s’inscrit dans cette démarche de transition en offrant la possibilité à l’usager d’évacuer les tâches fastidieuses du relevé de mesure et de modélisation informatique pour passer très simplement à la phase conception.

Vous trouverez notre étude sur les enjeux du marché de la réhabilitation sous forme d’infographie sur notre blog, en cliquant ici.

Fiche de présentation de l’entreprise :

fondateurs_snapkin

  • Noms des fondateurs : Jérémy GUILLAUME (CEO) & Damien DOUS (Directeur R&D)
  • Date de création : 22 août 2013
  • Effectif – membres de l’équipe : 9 personnes dont 7 en R&D
  • CA : 12K€ mais le produit ne sortira que dans quelque mois
  • Localisation : Montpellier
  • Noms des investisseurs :
    • Nicolas Rosset et Jerry Nieuviarts (fondateurs de Clubic)
    • Christian Bombrun (vice-président marketing chez Orange)
    • Alain Perthuis (serial entrepreneur)
    • Jean-François Moufle (entrepreneur et ancien partner chez Accenture)
  • Contact :http://www.snapkin.frcontact@snapkin.fr – 04 67 13 00 75

Propos recueillis par l’équipe BulldozAIR, créatrice d’Apéro Chantier et de la plateforme collaborative BulldozAIR.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s