Epok : la start-up qui révèle les tendances des métiers de la Construction et l’Énergie

Bonjour Valérie David et bienvenue dans nos rencontres hebdomadaires “Les Nouvelles Tendances”. Dans ces dernières, nous revenons sur les entreprises de demain qui proposent des solutions innovantes. Aujourd’hui, nous allons parler de votre société Epok, qui révèle les tendances et innovations techniques d’un secteur donné pour doper son activité.

  • Fondateur : DAVID Valérie
  • Création : Janvier 2013
  • Effectifs : 2
  • Localisation : Paris
  • Contact : vdavid@epok.fr
  • Site internet : www.epok.fr
  • Pouvez-vous nous expliquer plus précisément le but de Epok ?

Epok a implanté virtuellement ses bureaux au sein de l’activité même du secteur du bâtiment : nous agissons sur les salons professionnels et sommes en contact avec des experts. Nous nous adressons aux directions R&D, marketing, et commerciales. Epok propose donc à ses clients, constructeurs, bailleurs ou industriels, des modules légers d’approfondissement de questions concrètes sur des aspects marketing, technologiques et business liés à des projets précis.

  • Comment décririez-vous le marché dans lequel vous évoluez ?

L’observation de ce marché constitue justement l’origine d’Epok. L’information est aujourd’hui exponentielle, éclatée, parfois orientée, et difficilement utilisable. C’est la raison pour laquelle nous produisons une connaissance inédite, indépendante, analysée et synthétisée pour être facile et rapide à utiliser.

  • Comment vous situez-vous par rapport à vos concurrents ?

Notre métier historique est celui de la direction d’études marketing en BtoB et BtoBtoC et nous délivrons à nos clients des informations fiables grâce à des méthodes cadrées. Ces études sont bien adaptées à des phases amont ou lors de phases de tests, mais nous avons remarqué qu’il manque à nos clients des évaluations très ponctuelles sur des points précis de leur projets. C’est pourquoi nous proposons un dispositif léger et ciblé. Nous nous appuyons sur notre positionnement actif au sein de l’univers du bâtiment pour détacher rapidement une sonde qui va explorer spécifiquement une zone du territoire : Nos modules sont très réactifs et le client finance uniquement le trajet de son module.

  • Quel est votre modèle économique ?

Nous avons un modèle d’achat à la prestation qui est complété par un modèle d’abonnement pour les visites de salons. Ce système d’abonnement répond à l’intérêt d’éclairer une problématique de marché ou de choix technologiques sous différents angles, transversalement à plusieurs salons.

  • Qui sont vos clients ?

Les industriels grands comptes, en particulier les services R&D, marketing et forces commerciales qui sont particulièrement concernés par nos dispositifs de visites de salon, alors que les constructeurs et bailleurs sociaux sont souvent d’abord intéressés par des projets qui consistent à identifier et comprendre les usages ou obtenir des retours d’expérience.

  • Selon vous, quels sont les principales problématiques et les principaux enjeux auxquels votre marché doit faire face ?

Si l’on parle du marché du bâtiment, il y a d’abord les enjeux classiques, faire mieux à coûts contrôlés, anticiper les réglementations, intégrer les innovations. Epok fourni des éléments solides pour éclairer les décisions sur ces plans-là.

  • Quel est votre principal atout dans le monde de la construction ?

C’est d’être en permanence immergé au cœur du mouvement, sur les salons professionnels du secteur du bâtiment, et au contact des acteurs de la chaine de valeur, et de proposer sur ce secteur des méthodes cadrées pour aller chercher la bonne information au bon moment auprès des bonnes personnes.

  • Quel est le futur de votre entreprise ?

Nous scrutons et analysons systématiquement notre secteur sur un territoire de chalandise. Nous allons donc évoluer par paliers de capacité en préservant notre proximité client. Nous élargirons notre couverture territoriale, en partant sur l’international, et en intégrant de nouveaux secteurs.

Nous tenons à remercier Valérie David pour son temps lors de la réalisation de cette interview.

Propos recueillis par l’équipe BulldozAIR, créatrice d’Apéro Chantier et de la plateforme collaborative BulldozAIR.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s