CONNIT : L’Internet des Objets au service de la productivité terrain

Bonjour Yann Gabay et bienvenue dans nos rencontres hebdomadaires “Les Nouvelles Tendances”. Dans ces dernières, nous revenons sur les entreprises de demain qui proposent des solutions innovantes. Aujourd’hui, nous allons parler de la société toulousaine Connit qui facilite le travail des techniciens sur le terrain, grâce à l’Intelligence Artificielle.

  • Date de création : 2012
  • Effectifs : 15
  • Localisation : Labège (Toulouse), Paris
  • Contact : contact@connit.fr
  • Site internet : www.connit.fr
  • Pouvez-vous nous expliquer plus précisément le but de Connit ?

La mission de CONNIT est d’accompagner les collectivités locales, les grandes et moyennes entreprises dans la recherche de gains de productivité et de sécurité, en transformant certaines informations physiques en données intelligentes grâce à l’Internet des Objets. Notre but est de proposer des solutions clé en main, comprenant le matériel, le réseau (grâce à des partenaires comme Sigfox ou les opérateurs mobiles), le cloud et l’intelligence logicielle, afin de faciliter le déploiement de solutions pérennes et rentables pour nos clients.  Nous couvrons particulièrement les domaines de la télémétrie et l’analyse des données liées à l’eau, de l’électricité, au gaz et à la températures et qualité de l’air, mais nous avons également de nombreux projets dans la maintenance industrielle réactive et prédictive.

  • Comment décririez-vous le marché dans lequel vous évoluez ?

Même si la demande est en croissance exponentielle, le marché de L’IoT industriel des structures progresse lentement. La plupart des entreprises en sont encore aux phases de test et essayent de comprendre ce que l’IoT pourra leur apporter. La dimension conseil 360° est donc particulièrement importante pour nous et pour nos clients, et c’est clairement une marque de fabrique de CONNIT. L’année 2017 devraient voir fleurir un grand nombre de très grand projets et promet d’être passionnante, il est donc important pour l’ensemble des entreprises de bien comprendre tous les enjeux.

  • Comment vous situez-vous par rapport à vos concurrents ?

Nous sommes une des seules sociétés, si ce n’est la seule, à offrir une solution complète, du hardware à l’interface utilisateur, qu’elle soit packagée ou sur mesure. Cette prouesse est rendue possible par l’association unique de compétence à la tête de l’entreprise. Nous sommes 4 associés venant d’horizons très différents, mais très complémentaires : Ingénierie logicielle et matérielle, traitement du signal, commerce international et marketing digital. Cela nous permet d’avoir une approche totalement éco-centrée, qui met le bénéfice utilisateur au centre de toutes nos réflexions, et au service duquel nous trouvons les modèles techniques, économiques et marketing les plus adaptés.

  • Quel est votre modèle économique ?

Notre modèle économique est toujours lié à celui du client et du projet. Nous essayons de systématiquement nous adapter pour offrir la solution la plus viable possible. La tendance va peu à peu vers des modèles 100% orienté abonnement, dans lesquels l’ensemble des éléments (produit, connectivité, plateforme) est inclus dans un fee mensuel. Ce modèle nous convient tout à fait et nous avons été les premiers en France à proposer des solutions mixée Setup/Abonnement qui offrent bien plus de souplesse financière à nos clients. La plupart de nos solutions sont aujourd’hui en marque blanche, embarquée dans un service plus large par nos clients.

  • Qui sont vos clients ?

Ce sont majoritairement des grandes entreprises internationales dans le domaine de l’eau, de l’industrie et des travaux publics. Nous travaillons avec plusieurs filiales d’ENGIE, de Veolia, et nous avons déjà réalisé un projet avec la SNCF, et aussi des sociétés de maintenance comme Odeolis. Parmi nos clients, nous trouvons également des entreprises de taille plus modeste mais disposant d’une grande volonté d’innovation, comme TECSOL pour les panneaux solaires et BERTHELOT sur la plomberie.

  • Selon vous, quels sont les principales problématiques et les principaux enjeux auxquels votre marché doit faire face ?

Les enjeux sont nombreux, mais nous essayons de nous concentrer sur ceux qui paraissent à nos yeux les principaux :

    • Le premier enjeu est d’ordre économique. Nous sommes dans la période complexe durant laquelle les entreprises « early adopters » ont déjà prouvé que l’IoT est intéressant et porteur, mais le marché de masse n’a pas encore sauté le pas. Il s’agit donc pour nous de proposer des solutions qui apportent un service évident et une rentabilité très rapide à nos clients. Grâce à cela, nous structurons l’entreprise pour être prêt à subir la charge lorsque tous les clients s’y mettront.
    • Le second est d’ordre conceptuel. L’IoT génère de nombreux fantasmes qui parfois ralentissent les projets en les rendant trop complexes. Sur l’ensemble de nos produits, nous avons travaillé afin apporter une simplicité d’utilisation imbattable, en se concentrant sur l’application essentielle des produits : le VRAI service utilisateur. Une solution IoT doit être utilisable et surtout utilisée, c’est, nous l’espérons, le cas des solutions CONNIT.
    • Le troisième enjeu est autour de la donnée. Nous accumulons de très nombreuses informations au quotidien, notre plateforme traite actuellement une vingtaine de million de signaux chaque mois, et cela augmente de manière exponentielle. Nous nous dotons actuellement des profils nécessaires pour transformer cette donnée brute en intelligence, qui va permettre d’améliorer les process de nos clients et rendre nos solutions toujours plus efficaces, tout en conservant leur simplicité d’utilisation. Cette avalanche de données nous amène également à créer de nouveaux services innovants, qui nous permettent de conserver notre avance sur la concurrence.
    • Le quatrième et dernier enjeu concerne la durée de vie des produits, et principalement l’énergie qui les alimentes. Nous travaillons actuellement sur des solutions permettant de disposer d’objets autonomes à très longue durée de vie (> 20 ans), mais nous ne pouvons en dire plus pour l’instant…
  • Quel est votre principal atout dans le monde de la construction ?

Comment dans presque tous les verticaux, nous pensons que le monde de la construction dispose de nombreux process qu’il faut être capable d’améliorer sans pour autant les perturber outre mesure. Nous ne serons jamais une entreprise de construction, nous ne disposons donc pas de toute la connaissance métier qui fait la réussite de ces entreprises. La force de CONNIT est de s’intégrer parfaitement dans l’écosystème existant, en trouvant la meilleure manière de faciliter la vie des différents intervenants. Nous sommes, par exemple, amenés à connecter certaines machines pour simplifier leur maintenance ou prévenir les risques, sans pour autant perturber leur fonctionnement initial, car nos solutions sont toujours « non intrusives ».  De même, notre capacité à créer du sur-mesure peut permettre à nos clients d’inventer avec nous les solutions qui leur permettront d’être plus compétitifs ou d’offrir un meilleur service à leurs clients (bâtiments connectés, surveillance de certaines pièces inaccessibles, contrôle de la consommation énergétique, détection rapide des fuites d’eau…)

  • Quel est le futur de votre entreprise ?

Depuis 4 ans, CONNIT fonctionne en fonds propre, avec une dette minimum et un développement constant. Cette période nous a permis d’affiner notre approche et notre connaissance du secteur et de ses particularités. Il est maintenant temps de passer à la phase 2, et nous procédons à notre première levée de fond pour accélérer notre développement. Cet apport nous permettra :

1/ de développer les solutions à forte valeur ajoutée que nous avons imaginées avec certains clients mais qui demandent trop d’investissement pour nos moyens actuels.

2/ d’accélérer notre développement international qui est bien parti (Italie, Espagne, Irlande, Portugal…) mais qui demande beaucoup de ressources.

Erwann Mivielle, 33 ans, 10 ans d’expérience dans l’industrie et l’IoT. Il a commencé chez Airbus où il gérait des processus industriels et une équipe de développeurs. Puis il a créé sa première entreprise dans le domaine du e-commerce : RaiseYourVision, puis des produits manufacturés (Approche Ltd , Ikon – Kiteboarding & Majestic Design) , et enfin dans l’IoT avec CONNIT.Responsabilités clés : CEO, Finance, Développement Plateforme
linkedin.com/in/erwann-mivielle-b8788010b

Pascal Corbillon, 43 ans, 20 ans d’expérience dans les logiciels embarqués et le traitement du signal. Il a travaillé 3 ans pour Wind River Systems et 10 ans dans des entreprises de services pour des clients comme Airbus , Astrium , Rockwell Collin….
Avant de créer CONNIT, Pascal était en mission chez SIGFOX où il a participé au développement des stations de base.
Responsabilités clés : R&D, Production & Déploiement
fr.linkedin.com/in/corbillon

Stephan Guerin, 41 ans, 20 ans d’expérience dans le commerce international (achat: Chine, Europe de l’Est,Maghreb ) et la grande distribution. Il connaît l’ensemble des grands comptes français (GSA, GSB, Jardinerie, Discount…). Parallèlement, en tant qu’expert Supply Chain et organisation des systèmes, Stephan est intervenu dans la restructuration de plusieurs sociétés: industrie, import-export. Responsabilités clés : Stratégie business et développement, Achats, Logistique. fr.linkedin.com/in/stephan-guerin-a0b78370

Yann Gabay, 41 ans, 17 ans d’expérience dans le marketing digital et le Consulting Grands comptes. Il a co-créé en 1999 une agence digitale achetée en 2006 par Publicis, puis a travaillé 5 ans pour le Groupe Publicis en tant que Directeur Général de Digitas media et Performics. Il est ensuite devenu Directeur Europe du Sud chez NetBooster plus grande agence digitale indépendante Européenne (plus de 500 personnes), cotée sur Euronext.
Responsabilités clés : Data, Stratégie Marketing & Communication, RH fr.linkedin.com/in/YannGabay

logo-trans-100

Nous tenons à remercier Yann Gabay pour son temps lors de la réalisation de cette interview.

Propos recueillis par l’équipe BulldozAIR, créatrice d’Apéro Chantier et de la plateforme collaborative BulldozAIR.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s